Ecrivez-nous
Contact

Appelez-nous
0262 42 87 00

Plan interactif

Sélectionner une page
Découverte du patrimoine de la ville

Découverte du patrimoine de la ville

Accueil à la Friche avant le départ vers 15 lieux historiques de la ville à l’occasion de des Journées du Patrimoine. Avec le circuit du patrimoine “Au commencement était … le Port”, retour sur le tracé du chemin de fer crée en 1892, la construction de la darse de plaisance en 1960, le cinéma Casino, la Place des Cheminots ou encore l’église Sainte Jeanne d’Arc. Des bornes avec flash code, nouvellement installées plongent les visiteurs dans la vie lontan grâce à des photos et des témoignages audio portant sur le quotidien des dockers, la vie des femmes au foyer et l’accessibilité à l’eau courante qui a révolutionné les foyers.
En raison de la situation sanitaire, le nombre de visiteurs était limité lors des 4 visites organisées ce week-end avec le concours de 6 étudiants en BTS Tourisme. On retiendra aussi le déplacement d’une vingtaine de personnes en famille à la Friche pour déguster une tisane ou regarder des films historiques. Des visiteurs venus du Port mais également des quatre coins de l’île pour mieux connaître l’histoire de la cité maritime.
La porte de Mafate

La porte de Mafate

15

La porte de Mafate

Entre liberté et de lutte contre l’oppression.
15

Souvenir de l’Ile Bourbon n° 34.
Rivière des Galets (Saint-Paul)
Roussin, Louis Antoine.
Dessinateur et lithographe. – 1847.
IHOI – Musée Léon Dierx
N° d’inventaire : 1989.03.35

Souvenir de l’Ile Bourbon n° 34.
Rivière des Galets (Saint-Paul)
Roussin, Louis Antoine.
Dessinateur et lithographe. – 1847.
IHOI – Musée Léon Dierx
N° d’inventaire : 1989.03.35

L’inaccessibilité et la géographie particulière du cirque de Mafate lui confèrent la symbolique du paradis perdu. Les remparts du cirque s’ouvrent légèrement par les gorges de la rivière des Galets qui est, de fait, la porte d’entrée naturelle de Mafate.
Les premiers hommes à venir se réfugier dans son coeur, sont les Marrons, des esclaves fuyant leurs conditions de servilité. Après l’abolition de l’esclavage, des petits blancs paupérisés viennent aussi s’y installer pour cultiver des terres. Les habitants actuels sont les descendants de ces deux catégories de Réunionnais.

En 1874, le Service Forestier prévoit de reboiser le cirque. Après des années à supporter la pression liée aux menaces d’expulsion, les habitants parviennent à chasser les forestiers.
L’isolement naturel et la difficulté d’accès au cirque font de Mafate un espace protégé qui porte intrinsèquement les valeurs de liberté et de lutte contre l’oppression.

Le pont de chemin de fer de la rivière des Galets

Le pont de chemin de fer de la rivière des Galets

14

Le pont de chemin de fer de la rivière des Galets

Construit en 1882

14

Pont de chemin de fer enjambant la Rivière des Galets. – 1879-1890
Albums photographiques d’Henri Antoine Théophile Georgi (1853-1891),
négociant à Saint-Denis de 1879 à 1890 (7 FI)
IHOI – Archives départementales de La Réunion
N° d’inventaire : 7FI1.24

Le premier pont de la rivière des Galets est construit pour le franchissement des trains du chemin de fer réunionnais en 1882. Il était situé bien plus en aval que le pont actuel, à peu près au même niveau que le pont de l’Axe Mixte. À l’époque, ce pont stratégique permettait de relier, en train, le Nord-Ouest de l’île au Sud.
Le pont métallique de la rivière des Galets est réalisé à la fin des années 1930. Il n’a toujours eu qu’une vocation routière.

Réunion. – PORT. – Le Pont de la Rivière des Galets
Cliché Octave du Mesgnil, – 22
IHOI – Fonds privé Jean-François Hibon de Frohen (1947)
N° d’inventaire : 15P1.DU1.22

ILE de la REUNION. – PORT.
Pont sur la rivière des Galets, après le cyclone du 21 Mars 1904
Cliché Luda. – [Nancy : Impr. réunies de Nancy], [1905-1910].
IHOI – Fonds privé Jean-François Hibon de Frohen (1947 )
N° d’inventaire : 15P1.LU1.96

Ile de la Réunion.
Transbordement à la Rivière des Galets Cyclone des 21/22 Mars 1905
Cliché Luda. – [Nancy : Impr. réunies de Nancy], [1905-1910].
IHOI – Fonds privé Jean-François Hibon de Frohen (1947- )
N° d’inventaire : 15P1.LU1.98

ILE de la REUNION. – PORT.
Pont sur la rivière des Galets, après le cyclone du 21 Mars 1904
Cliché Luda. – [Nancy : Impr. réunies de Nancy], [1905-1910].
IHOI – Fonds privé Jean-François Hibon de Frohen (1947- )
N° d’inventaire : 15P1.LU1.96

Ile de la Réunion.
Transbordement à la Rivière des Galets Cyclone des 21/22 Mars 1905
Cliché Luda. – [Nancy : Impr. réunies de Nancy], [1905-1910].
IHOI – Fonds privé Jean-François Hibon de Frohen (1947- )
N° d’inventaire : 15P1.LU1.98

Le parc Boisé

Le parc Boisé

13

Le parc Boisé

Changer le climat par la végétalisation

13

En décembre 1971, le nouveau conseil municipal adopte un plan d’urbanisme directeur. La première des cinq priorités consiste à « changer le climat par la végétalisation ». C’est dans ce cadre que la ville entreprend l’aménagement d’un superbe parc de 17 ha dans le quartier du Coeur Saignant.
Ce parc possède environ 150 espèces d’arbres, une cascade et deux îlots : l’arboretum et l’île aux oiseaux. En 2006, les enfants du collège de l’Oasis et de l’école Georges Thiébault conçoivent un parcours botanique avec 12 espèces végétales référencées.
En 2019, la Ville du Port confie à l’artiste Karl Kugel, la conception et la réalisation d’un espace symbolisant les liens avec la ville portuaire de Quelimane au Mozambique – un des ports de départ de nombreux Réunionnais d’origine africaine -.
Le moringue s’impose alors naturellement, tant son inscription dans l’histoire et l’usage du site est évidente. L’oeuvre proposée est appelée Rond du Coeur Saignant, du même nom que l’emplacement réputé où le moringue se pratiquait au Port jusque dans les années 1960.

Ile de la Réunion- Parc Boisé – [1983
Photographie aérienne noir et blanc
[non identifié]
Archives de la Ville du Port
N° d’inventaire : 42PH1

Ile de la Réunion- Parc Boisé – [1983 – 1986]
Photographie aérienne couleur
[non identifié]
Archives de la Ville du Port
N° d’inventaire : 42PH15

Le Moringue à la Réunion. – PORT
Cliché O.D.M. – 41. – Nancy : Impr. réunies de Nancy, [1905].
IHOI – Fonds privé Jean-François Hibon de Frohen (1947- )
N° d’inventaire : 15P1.DU1.41

Rond-point Butte Citronnelle

Rond-point Butte Citronnelle

12

Rond-point Butte Citronnelle

Lieu emblématique de l’histoire du Port

12

1. Ile de la Réunion – Le Port
Le rond-point la Butte Citronnelle de la ville du Port
[non identifié]
Archives de la Commune du Port
N° d’inventaire : 49PH17

2. Le Madonna
Coll. Eric Boulogne

A l’origine, la Butte Citronnelle est un petit quartier constitué de sable noir, de touffes de bois de lait et de paillotes. Il désigne aujourd’hui le rond-point situé au début de l’avenue du 14 juillet 1789. Cependant, la Butte Citronnelle reste un lieu emblématique de l’histoire du Port pour avoir été le théâtre de deux épisodes marquants :

Ile de la Réunion – Le Port
Le rond-point la Butte Citronnelle de la ville du Port
[non identifié]
Archives de la Commune du Port
N° d’inventaire : 49PH17

Le Madonna
Coll. Eric Boulogne

1.
Le 30 mars 1919, le navire Madonna arrive au port de la Pointe des Galets. Dans ces cales, en guise de lest, de la terre prélevée dans le vieux cimetière des pestiférés de Dakar, remplie de germes de la terrible grippe espagnole. Le Port est, de fait, la première ville touchée par l’épidémie : plus de 7 % des Portois sont emportés par la grippe espagnole. Un cimetière dédié aux victimes de l’épidémie est édifié sur un terrain d’un demi-hectare à cet emplacement.

2.
Le 28 novembre 1942, le Léopard, contre torpilleur des Forces Françaises Libres, est en rade de Saint-Denis.
Des Portois, Léon de Lépervanche en tête, mènent une guérilla urbaine contre les « troupes pétainistes » du gouverneur basées au port. A 17H06, le Léopard bombarde la vieille batterie du port. Des éclats d’obus atteignent la Butte Citronnelle tuant deux jeunes femmes.

Le Grand Marché

Le Grand Marché

11

Le Grand Marché

Haut-lieu de la vie portoise
11

Le marché en bois sous tôles construit en 1896 est détruit par le cyclone de 1932.
En décembre 1934, le nouveau marché couvert ouvre ses portes. Il a une vocation régionale, tout l’Ouest de l’île venant s’y ravitailler. Il est aussi un haut-lieu de la vie portoise. Il accueille des meetings politiques, des bals populaires, du cinéma en plein air et du théâtre.
Il fait l’objet d’une rénovation en 1970. Malgré son fronton caractéristique, il ne cessera de décliner durant les décennies suivantes, notamment à cause de la généralisation de marchés forains.
En 2018, le Grand Marché ouvre à nouveau ses portes au public. La requalification des activités et la rénovation sont portées par la municipalité dans l’objectif d’une redynamisation de son centre-ville.

Réunion. – PORT. – Le Marché
Cliché Octave du Mesnil. – 31.
Nancy : Impr. réunies de Nancy, 1905-1920.
IHOI – Archives Départementales de la Réunion
N° d’inventaire : 5FI11.21

Entrée façade du Grand Marché dans les années 1930
Photographie en n. et b. [non identifié]
Archives de la Ville du Port
N° d’inventaire : 21PH16

Le Grand Marché
Photo OM Vidéo – [1970-1980]
Archives de la Commune du Port
N° d’inventaire : Grand-Marché 2

Pin It on Pinterest

Aller au contenu principal