Ecrivez-nous
Contact

Appelez-nous
0262 42 87 00

Plan interactif

Sélectionner une page
Restitution des projets des classes TAAF au lycée de Lépervanche

Restitution des projets des classes TAAF au lycée de Lépervanche

Jeu de société, tapis jeu éducatif ou encore livre de conte, les élèves des classes TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) du lycée professionnel Léon de Lépervanche ont exposé le mardi 6 juin les travaux réalisés pendant l’année scolaire. Présence à cette occasion de Mémouna Patel, adjointe au maire, déléguée à la Vie éducative et de Florence Jeanblanc-Risler, la préfète des TAAF.
La classe TAAF est un dispositif unique dans les Outre-mer. Ce label favorise la création d’un réseau de classes qui s’approprient pendant toute l’année, les territoires et les missions des TAAF et de ses partenaires. Des projets pédagogiques sont menés à l’initiative d’une équipe enseignante dans le cadre de l’éducation au développement durable. Il s’agit pour les TAAF de valoriser leurs missions et territoires. Les élèves et enseignants peuvent eux mettre en œuvre de nouvelles pratiques en lien avec les programmes officiels. L’année scolaire a été ponctuée de visites et de stages notamment sur le Marion Dufresne, l’Osiris et l’Astrolabe.
Kartié Mascareignes : début de la consultation publique pour la construction d’un nouveau quartier

Kartié Mascareignes : début de la consultation publique pour la construction d’un nouveau quartier

Le Kartié Mascareignes, 84 hectares, 700 logements, des commerces et services vise à redynamiser l’image du Port tout en renforçant son attractivité résidentielle. Projet majeur pour la ville du Port, il s’inscrit dans une démarche de co-construction d’un modèle urbain novateur avec et pour les Portois. Lors d’une conférence de presse ce lundi 22 mai, Olivier Hoarau a rappelé les objectifs du projet : dynamiser l’économie, bâtir des logements novateurs, concilier ville et nature et faire le choix d’une densification raisonnée de la Ville. « L’écologie urbaine est une réponse novatrice aux défis écologique, économique … Kartié Mascareignes sera le plus bel exemple qui soit : un écrin d’écologie urbaine avec ses kaz à terre qui répondent aux attentes des Portois qui veulent revenir habiter au Port. »
 
➡️ Un nouveau quartier avec 4 secteurs
Kartié la Fabrik : un pôle dynamique mixte dessiné autour de la halle, Kartié la Kaz : un lotissement apaisé, Karité la Santé : un nouveau village et Kartié la Boutik : une transition avec le centre commercial existant. Parmi les multiples aménagements : le Parc La Savane qui valorisera entre autres, les tresses alluvionnaires, vestiges de l’héritage environnemental du Port, façonnées par des cours d’eau lors de crues.
 
➡️ Donnez votre avis
Les Portois et le grand public sont invités à s’informer et à participer à la consultation publique du 23 mai au 22 août 2023.
 
✅ Réunion publique, mardi 23 mai 2023 à 17h30 à l’école élémentaire Benjamin Hoareau (RN4).
✅ Ateliers thématiques de co-conception : 13 juin sur « La balade, parcours et usages des espaces publics » et le 23 juin, « Habiter Le Port de demain » de 17h à 19h à l’école Benjamin Hoareau. Inscription à concertation.mascareignes@ville-port.re. Une réunion publique de restitution aura lieu en septembre.
✅ A partir du 23 mai et jusqu’au 22 août 2023, donnez votre avis et consultez le dossier du projet à la mairie, à la mairie annexe ou sur www.ville-port.re .
 
Les travaux dont le coût est estimé à 56 millions d’euros devront démarrer en 2025 après la phase de concertations, d’études techniques (2023) et les procédures réglementaires (2024).
Tabisman dann Kartyè : Réunion avec les élus du TCO

Tabisman dann Kartyè : Réunion avec les élus du TCO

Rencontre entre les équipes de la ville du Port et du TCO, en présence des élus Mihidoiri Ali, adjoint au maire du Port, délégué au Développement de l’Économie Sociale et Solidaire, Hippolyte Henri, conseiller municipal et Mme Denise Delavanne, vice- présidente du TCO. Les discussions ont porté sur l’intérêt partagé de la mise en œuvre de deux projets : Tabisman dann Kartyè qui s’inscrit dans le cadre de l’expérimentation contre le chômage de longue durée et le Hub de l’ESS.
Le Hub a vocation à devenir le pôle de référence en matière de soutien au développement des activités de l’ESS dans les domaines de l’économie circulaire, de la réutilisation et du développement durable. A travers son centre de ressources, situé à la Halle des manifestations, il offrira à l’ensemble des acteurs du territoire un accompagnement pour renforcer leurs capacités administratives et à créer les conditions d’une économie sociale et solidaire plus résiliente.
Lors de la rencontre, les partenaires se sont accordés sur la nécessité de prendre en compte la dimension territoriale du projet qui s’intègre totalement dans la stratégie ESS déployée à l’échelle de l’agglomération par le TCO et la Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire (CRESS).
L’incroyable régate de bateaux en carton recyclé !

L’incroyable régate de bateaux en carton recyclé !

Ils se sont jetés à l’eau pour la régate des Gayars. Cette course en bateau faite de carton recyclé a réuni ce mardi 9 mai près de 200 collégiens et lycéens. À l’initiative des étudiants de BTS CCST « Conseil et Commercialisation de Solutions Techniques » du lycée professionnel Léon de Lépervanche, les jeunes ont participé ou assisté à cette régate inédite dans la Darse du Port. Difficile de croire à la flottabilité de l’embarcation et pourtant… la moitié des 21 bateaux en compétition ont relevé le défi de flotter sur un peu moins de 100m avec 2 personnes à bord. Un cahier des charges à respecter, les concurrents ont conçu puis fabriqué les bateaux.
À l’heure des récompenses, remises notamment par Annick Le Toullec, 1ère adjointe au maire du Port, déléguée à la Culture, c’est le BTS CCST du lycée Léon de Lépervanche qui s’impose (1er prix, toutes catégories, design et rapidité). Le trophée du plus beau design collège a été décerné aux jeunes de l’Oasis et celui de la rapidité au collège Albius. Rishi Sewsurn, professeur de techniques industrielles, explique qu’au-delà de la conception écologique, « ce projet mise sur le développement de la confiance en soi pour favoriser la réussite des élèves dans leur parcours scolaire ». La régate des Gayars a bénéficié du soutien de la Ville à travers la Cité éducative du Port.
Communiqué de Presse plan eau : Notre appel a été entendu

Communiqué de Presse plan eau : Notre appel a été entendu

Le « Plan Eau » présenté par le Président de la République ce jeudi 30 mars consacre un axe entier à la réutilisation des eaux usées. Le Président a notamment annoncé que 1000 projets de réutilisation des eaux usées allaient être lancés dans les 5 prochaines années.

Cette annonce est une excellente nouvelle pour la commune du Port qui porte un projet de REUSE depuis plus de trente ans. Nous avions d’ailleurs alerté le Ministre des Outre-mer sur cette problématique lors de sa dernière venue sur notre île. Nous sommes satisfaits de voir que notre appel a été entendu et que le gouvernement prend la mesure de cet enjeu d’importance nationale qu’est la préservation de la ressource en eau.

Rappelons qu’avec moins de 1% des eaux usées traitées, la France est loin derrière d’autres pays tels que l’Espagne ou Israël.

Nous attendons désormais avec impatience de voir la concrétisation de ces annonces.
Olivier Hoarau, Maire du Port

Pose d’un filet anti-pollution à la Rivière des Galets

Pose d’un filet anti-pollution à la Rivière des Galets

Cette nasse installée au niveau de l’ouvrage d’endiguement de la Rivière des Galets, sur le dernier exutoire avant la mer permet de retenir de manière durable les déchets transportés avant qu’ils n’atteignent l’océan. Le filet anti-pollution a été posé le jeudi 16 février à la Rivière des Galets par le Territoire de la Côte Ouest (TCO) et ses partenaires engagés dans la protection des milieux naturels et de l’océan et en présence des élus de la ville du Port, Wilfrid Cerveaux et Jean Claude Adois. Ce dispositif participe à la préservation de l’océan. Les déchets récupérés seront valorisés par Cycléa.
Pour le maire du Port, Olivier Hoarau : « Le Port a connu une nette amélioration en matière de gestion des déchets et de préservation de l’environnement. Nous œuvrons quotidiennement à l’amélioration du cadre de vie des Portoises et Portois, afin de rendre la Ville plus propre et plus belle, tout en valorisant nos ressources naturelles. Ainsi, Le Port est pionnière en matière d’écologie urbaine et se développe dans le respect de son éco-système, avec l’implication des habitants sensibilisés aux différents enjeux. La préservation de l’environnement est l’affaire de tous »
À l’occasion de la pose de ce filet, des riverains et des élèves de l’école Laurent Vergès ont pu participer aux ateliers de sensibilisation sur le cycle de l’eau et sa potabilisation, la gestion des déchets, la biodiversité des rivières et la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations.

Pin It on Pinterest

Aller au contenu principal