Ecrivez-nous
Contact

Appelez-nous
0262 42 87 00

Plan interactif

Sélectionner une page
France Relance : 3 projets portois parmi les lauréats réunionnais

France Relance : 3 projets portois parmi les lauréats réunionnais

Suite à un appel à projet, l’État consacre à La Réunion une enveloppe de plus de 4 millions d’euros pour requalifier des friches d’origine urbaine, industrielle et commerciale. Une fois restructurés, ces espaces serviront à la construction de logements privés ou sociaux, à l’implantation d’activités économiques ou à la création de bureaux. 3 projets portois bénéficieront du fonds pour le recyclage des friches.

➡️ Opération « Vieux Murs » : réhabilitation de 32 logements inoccupés. Les études opérationnelles débutent au second semestre 2021.

➡️ Réhabilitation de la Maison des ingénieurs : le projet porte sur la réhabilitation et la création de locaux à fort enjeu patrimonial. Le site abritera notamment le nouveau siège social du Grand Port Maritime de La Réunion. La création d’un Port Center, constituera un véritable trait d’union entre la ville et le port. Les travaux débuteront en novembre 2021.

➡️ Projet de ZAC Triangle de l’Oasis : situé dans le périmètre de l’Ecocité, il prévoit la construction de pôles d’enseignement, d’activités de service et d’hébergements. Le début des travaux est prévu en septembre 2021.

Au total, 8 opérations seront financées à La Réunion sur la période 2021-2022.

➕d’infos sur : http://www.reunion.gouv.fr/plus-de-4-millions-d-euros…

#VilleduPort #FranceRelance

Lancement du collectif AKAAPE avec les Structures d’Insertion par l’Activité Économique (SIAE) du Port

Lancement du collectif AKAAPE avec les Structures d’Insertion par l’Activité Économique (SIAE) du Port

Des bancs fabriqués par les Palettes de Marguerite et des coussins, jusqu’ici introuvables, conçus par l’Atelier Chantier d’insertion (ACI) couture Educanoo/Filanoo. Voilà concrètement comment les ACI du Port vont pouvoir mutualiser les moyens, travailler à la création de synergies et sur des projets communs au sein du collectif AKAAPE. Il a été lancé ce vendredi 5 mars au centre Paulette Adois Lacpatia lors d’une « matinée de l’Insertion par l’Activité Économique » en présence de maire du Port, Olivier Hoarau et du sous-préfet de Saint-Paul, Olivier Tainturier. Le collectif AKAAPE pour AGK, Kolkoz, Agidesu, Agame, les Palettes de Marguerite et Educanoo fait suite aux ateliers de mise en réseau des Structures d’Insertion par l’Activité Économique (SIAE) organisés en juillet 2020 dans le cadre du Contrat de Ville.

Cet événement organisé par un collectif d’associations de l’Insertion par l’Activité Économique est une première sur la ville du Port. Lors de son intervention, le maire a salué une initiative innovante, qui démontre qu’au Port, le tissu économique est dense, dynamique et possède de réelles capacités à créer des passerelles d’insertion professionnelle. Le Port reste par ailleurs dans l’attente du déploiement du dispositif Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée (TZCLD) qui offrirait 100 à 150 CDI aux chômeurs longue durée. Olivier Hoarau rappelle que la ville du Port travaille sur la création d’un hub de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). Grâce à la politique foncière dynamique de la ville et sa politique d’insertion à travers des entreprises qui s’installent, plus d’un millier d’emplois ont été créés au Port.

Les six structures associatives regroupées au sein du Collectif AKAAPE interviennent dans différents domaines : agriculture urbaine, audiovisuel, BTP, reconditionnement et réparation informatique, récupération de palette et réalisation d’objets mobiliers, production textile. Elles ont un même objectif : proposer un accompagnement et une activité professionnelle aux personnes sans emploi, notamment aux habitants des quartiers prioritaires rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.

#ESS #economiesocialesolidaire #VilleduPort #insertion

Dispositif Pro’Pulse: un parcours personnalisé vers l’apprentissage

Dispositif Pro’Pulse: un parcours personnalisé vers l’apprentissage

Vous avez entre 15 et 29 ans ? Vous cherchez un emploi ou une formation en apprentissage ? Voici pour vous le dispositif Pro’Pulse prépa-apprentissage. Porté par Apprentis d’Auteuil Océan Indien à travers le lycée professionnel Saint-François-Xavier, le dispositif vient d’être lancé au Port. Gare routière, école, bureau de poste… les premiers candidats ont découvert les points stratégiques de la ville. Grâce au soutien des différents partenaires dont la ville du Port, 30 jeunes seront accompagnés en 2021.
Pro’Pulse prépa-apprentissage propose un parcours personnalisé aux jeunes de moins de 30 ans en situation de décrochage ou éloignés de l’emploi (ne pas être en stage ou en formation). Il vise à développer leur employabilité et à favoriser leur insertion durable dans la société tout en répondant aux besoins des entreprises. La formation porte sur la consolidation des connaissances, la découverte du monde professionnel, la participation aux ateliers de recherche d’emploi, la préparation aux entretiens, des stages en entreprise et le développement personnel.
Pour intégrer le dispositif, les inscriptions se font à tout moment de l’année.

Lycée professionnel Saint-François-Xavier, Plateforme de l’Oasis – 99 Avenue du 20 décembre 1848 au Port. Tel : 06 92 45 94 06

Écocité de La Réunion : place à une nouvelle phase opérationnelle

Écocité de La Réunion : place à une nouvelle phase opérationnelle

Tous les partenaires de l’Écocité de La Réunion dont la ville du Port ont signé le jeudi 10 décembre le Projet Partenarial d’Aménagement (PPA) en présence du Préfet de La Réunion et du Président du GIP Écocité. Ce contrat fixe les engagements, identifie les opérations à conduire, flèche les financements et la coordination entre l’ensemble des partenaires pour la période 2020-2030. Il symbolise le coup d’envoi d’une nouvelle phase opérationnelle majeure de l’Écocité de La Réunion.
14 opérations d’aménagement sont prévues sur les communes du Port, de La Possession et de Saint-Paul. S’étendant sur près de 5.000 hectares, l’Écocité prévoit notamment la création de 6.000 logements, 14 kilomètres de nouvelles voies de bus ou encore 40 kilomètres de voies cyclables. Le projet implique des réalisations emblématiques telles que le Campus d’innovations tropicales et insulaires au Port. Parmi les autres projets prévus au Port, les opérations : Portes de l’océan, ZAC mail de l’Océan, Mascareignes, le renouvellement urbain Ariste Bolon/SIDR Haute et l’aménagement de la Zone Arrière Portuaire (ZAP). Les grands axes d’intervention du PPA sont : le logement, le développement économique, l’aménagement durable, les mobilités et la culture et les loisirs. L’Écocité du Territoire de la Côte Ouest (TCO) est une vaste démarche d’aménagement du territoire qui initie un nouveau modèle de ville tropicale et durable. Plus d’infos 👉 www.tco.re et www.ecocite.re
Remise des prix aux vainqueurs du Startupweekend

Remise des prix aux vainqueurs du Startupweekend

Vainqueurs, organisateurs, partenaires, tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette édition 2020 de StartupweekendEconomie Sociale et Solidaire réunis lors d’une cérémonie de remise des prix ce mardi 8 décembre au Hangar D2 au Port.

De cette édition 100% en ligne, c’est Ensemble.re, service de livraison solidaire, éco-responsable et communecté qui a été plébiscité par le jury. Les autres récompenses attribuées : 2ème prix à “Défi 2 Génération” pour la mise en place d’une cohabitation et d’une colocation intergénérationnelle. Le troisième prix revient à “La Fabrik Mobile” qui vise à transformer sur place, dans un camion, les produits des agriculteurs destinés à être gaspillés, en leur assurant ainsi un revenu complémentaire. Le prix coup de coeur du Jury est attribué à “Chacun sa Part” qui propose d’embaucher des personnes en situation de handicap et en insertion professionnelle pour confectionner et vendre des gâteauxet des pâtisseries artisanales et pour proposer des activités culinaires ludiques aux adultes et aux enfants.
Olivier Hoarau a précisé que malgré le contexte économique et social, l’évènement a pu se tenir : « tout a été pensé pour favoriser l’émergence des projets, accompagner leur structuration et créer du lien entre les participants venant d’horizon et d’univers différents.

Les projets présentés ont été de grande qualité et je souhaite saluer cet esprit d’innovation et d’entrepreneuriat participant ainsi à créer une atmosphère d’émulation positive. »
Cette édition a réuni 62 participants et 18 coachs de l’association Webcup qui œuvre depuis plus de 10 ans dans le domaine de l’inclusion numérique et de la lutte contre l’illectronisme.

Challenge des Portoises an’créativité : 3 lauréates récompensées

Challenge des Portoises an’créativité : 3 lauréates récompensées

Des 14 participantes au départ, 6 porteuses de projet, des Portoises ou des entrepreneures dont l’activité est basée au Port ont ‘pitché’, défendu leurs idées devant un jury ce jeudi 3 décembre. Le Challenge des Portoises an’créativité lancé par les “Portois an’Créativité La Fabrique à entreprendre” en collaboration avec plusieurs partenaires dont la ville du Port a pour vocation de mettre en avant les initiatives entrepreneuriales et de les accompagner efficacement dans le processus de création d’entreprise.
3 prix ont été décernés : le Prix de la femme persévérante est remis à Katy Saint-Lys pour son projet de Maison d’Assistante Maternelle. Ce prix récompense l’acharnement, la constance et la ténacité de cette entrepreneure. Le Prix de la femme investie revient à Elina Mogne. Avec son projet de commerce de surgelés, elle s’est investie pour son quartier, pour améliorer la vie des habitants. Le Prix de la femme exemplaire est décerné à la candidate, source d’inspiration pour toutes les femmes : Ludmila Payet qui propose un projet de location et réparation de véhicules.
Tout en évoquant les premiers bilans positifs des “Portois An’Créativité – La Fabrique” à entreprendre le maire du Port a fait ressortir que la ville maintient ses engagements pour favoriser le développement des activités économiques. Olivier Hoarau a salué ce concours visant à encourager et à valoriser le travail des entrepreneures. « Ce sont toutes les femmes porteuses de projet que nous devrions distinguer, afin d’encourager leurs initiatives et saluer l’effet d’entrainement et de stimulation dont elles sont porteuses dans leurs entourages et pour leurs quartiers » a ajouté le maire.
Les lauréates ont reçu de nombreux prix dont un chèque de 2000 € pour pouvoir lancer leurs projets.

Pin It on Pinterest

Aller au contenu principal