Ecrivez-nous
Contact

Appelez-nous
0262 42 87 00

Plan interactif

Sélectionner une page

Le Port au cœur de l’Écocité

7 Oct 2020Actu principale

Les élus communaux et les conseillers communautaires de l’Ouest se sont réunis ce mardi 6 octobre à l’occasion d’un séminaire sur l’Écocité de La Réunion, unique territoire d’Outre-Mer labellisé. Le label Écocité attribué par l’État vise à soutenir les territoires engagés dans des politiques d’aménagement ambitieuses en faveur de la transition écologique. L’Écocité du Territoire de la Côte Ouest (TCO) se décline sur 5 000 hectares, 3 communes (Le Port, La Possession et St Paul) et 6 ambitions identifiées pour la ville durable et tropicale de demain.
Lors de son discours, Olivier Hoarau a souligné la nécessité de relever le défi de l’exigence écologique dans tous les projets et décisions publiques et a rappelé que l’Écocité doit prendre en compte les transitions écologiques, politiques et culturelles. Le maire a rappelé que « Le Port est le cœur de l’Écocité. Il est le poumon économique de l’île et il sera le cœur d’une Écocité durable, innovante, engagée, créative et solidaire. » Il rajoute que si la vision d’Ecocité insulaire et tropicale s’étend jusqu’en 2050, les projets sur lesquels la ville du Port travaille, sont prêts et engagés depuis plusieurs années déjà. Pour Olivier Hoarau : “Nos ambitions sont multiples, réalistes et conformes à une vision vertueuse de l’aménagement du territoire. » Il a cité en exemple :
– Les Portes de l’Océan – pour affirmer la réorientation de la Ville vers son port historique.
– Le projet participe au renouvellement de l’image et de l’attractivité de la Ville avec son premier hôtel face à la mer, des logements, des bureaux, des commerces et des services dans des bâtiments de Haute Qualité Environnementale.
– Le Mail de l’Océan – un éco-quartier ouvert sur l’océan. Le secteur Mascareignes, en entrée de ville, pour renforcer l’attractivité de la ville. Son aménagement pourra constituer un territoire d’expérimentation pour le bâti tropical et durable.
– Le Pôle d’Aménagement et de Construction Durable, autour de l’Ecole d’architecture qui peut devenir précurseur dans le développement du bâti tropical.
– Le projet VETSSE –la réutilisation des eaux usées traitées pour l’arrosage des espaces verts est une réelle alternative pour la préservation des ressources en eau du territoire
– L’aménagement de la Zone Arrière Portuaire- constitue un enjeu important de développement économique et industrialo-portuaire et devrait permettre au Port de s’imposer dans le bassin régional sur la carte maritime mondiale
L’Écocité en quelques chiffres
35 000 nouveaux logements, 37 actions d’aménagements, projets innovants à l’horizon 2030, 22 km de côtes aménagés, 37 km de nouvelles voies dédiées aux transports en commun, 2 milliards d’euros environ d’investissement public, 25 % d’espaces naturels à préserver et 20 000 emplois.

Pin It on Pinterest

Share This
Aller au contenu principal