Ecrivez-nous
Contact

Appelez-nous
0262 42 87 00

Plan interactif

Sélectionner une page

Colis alimentaires : qui peut en bénéficier ?

28 Avr 2020

L’aide alimentaire d’urgence gérée par le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) a dû s’adapter à la crise sanitaire et le confinement qui ont accentué les difficultés rencontrées par les personnes vulnérables. Les demandes de colis ont très nettement augmenté. L’aide d’urgence a donc été recentrée sur les publics n’ayant pas de quoi se nourrir immédiatement ou dans les 24 heures qui suivent, ceux qui n’ont pas suffisamment de ressources pour faire leurs courses ou qui sont dans l’impossibilité de se déplacer pour le faire ou qui ne bénéficient d’aucune possibilité de se faire aider par leur entourage.

Jusqu’à la fin du confinement, les colis sont destinés prioritairement aux : personnes de plus de 60 ans, personnes en situation de handicap, personnes malades isolées, familles nombreuses ou isolées ou avec enfants en bas âge ou en situation de handicap, ainsi que les familles suivies au sein de l’épicerie sociale. Ce sont des personnes vulnérables traditionnellement accueillies et suivies par le CCAS, au travers des services comme la Maison des Séniors, les accueils de l’assistante sociale, l’épicerie sociale ou encore ceux du service des aides sociales. Des familles en difficulté financière liée à la crise sanitaire peuvent également faire une demande.

Chaque demande fait l’objet d’une évaluation par un travailleur social qui rappelle les familles. Au travers des réponses apportées et des critères spécifiques, il détermine l’urgence des besoins avant de transmettre aux équipes chargées de la livraison. Dans la course contre la montre pour livrer les colis, la chaîne de solidarité s’adapte chaque jour. L’organisation est pilotée par le CCAS du Port en collaboration avec des associations. La livraison s’organise sur plusieurs jours en fonction des situations prioritaires mais l’enjeu est de répondre dans le délai le plus court aux situations d’urgence des publics prioritaires.

Les colis sont composés de denrées de première nécessité, préparés par des bénévoles à la BAM (Banque Alimentaire des Mascareignes). En plus de ce dispositif, des « paniers fraicheurs » sont également distribués. Les fruits et légumes sont fournis par des agriculteurs dans le cadre d’un partenariat renforcé entre la ville du Port et le Département de la Réunion qui a défini ses propres critères (personnes âgées, en situation de handicap, publics les plus vulnérables) pour toutes les villes avec lesquelles il collabore.

 

Pin It on Pinterest

Share This
Aller au contenu principal