Conseil Municipal

Conseil Municipal

1er conseil municipal de l’année ce mardi soir pour les élus du Port.

À l’ordre du jour : la désignation des représentants de la ville au conseil de surveillance du Grand Port Maritime et surtout les orientations budgétaires.
Les élus ont désigné : Olivier Hoarau comme membre du Conseil de Surveillance et Jean Bernard Gaillac et Armand Mouniata au Conseil de Développement.
Après ce vote, les orientations budgétaires 2018 ont débuté par un discours du Maire.
Olivier Hoarau précise: « On n’est pas en situation de crise mais dans une urgence sociale, on met donc en place un budget pour rétablir une justice sociale sur le territoire en faveur des portoises et portois ! Notre stratégie est de cibler sur ceux qui ont de les moyens. Les entreprises, essentiellement(à 75%) vont contribuer au développement de la ville avec une augmentation de la TFPB (Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties). Il nous parait équitable de solliciter le tissu économique qui génère une véritable valeur ajoutée et une véritable richesse afin de contribuer au développement de notre territoire.»
Cette action de la majorité municipale s’inscrit dans un contexte international caractérisé par l’instabilité et par des perspectives pour 2018 qui conduisent à une réduction drastique du quota d’emplois aidés attribués par l’État. Ce contexte, globalement défavorable, exige une stratégie financière visant non seulement à garantir aux Portois un service public de qualité, mais également à tenir une trajectoire d’équilibre pour maintenir les investissements de la ville (Réfection de la voirie communale, réhabilitation de la piscine municipale, nouvelle médiathèque, travaux de l’Eglise Jeanne d’Arc, réhabilitation du bâti scolaire, l’obtention des autorisations règlementaires pour la réutilisation des eaux usées, le lancement des projets phares Pointe de l’océan et Petite pointe, l’extension du Jumbo Score et le lancement des travaux du marché couvert fermé depuis plus de 15 ans).
Le Maire indique ensuite : « Pour 2018, nous souhaitons placer notre politique sous la thématique de l’anticipation du dérèglement climatique autours de grands sujets : adduction d’eau potable, assainissement, eaux pluviales, protection du trait de côtes, notre projet fil vert, adaptation de nos logements. C’est pourquoi notre action se décline autour de 4 grands enjeux : apporter le progrès social à nos administrés, leur assurer un développement économique porteur d’emploi, leur garantir un cadre de vie préservant l’environnement, et enfin un épanouissement culturel pour une affirmation identitaire. »

Le budget sera voté au prochain conseil municipal.